......::::: Pratiques d'Anims, site de l'animation socioculturelle :::::......
   
LES DISPOSITIFS
   
 

Les dispositifs visent à améliorer le travail partenarial pour l'éducation de l'enfant.

 

Le Contrat Éducatif Local (CEL)

L'objectif du CEL :

Mettre en cohérence les différents temps de la vie de l'enfant. La circulaire interministérielle du CEL a été signée par le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et sports, de la culture et de la ville. Il s'adresse aux enfants scolarisés de la maternelle au collège (de 3 à 16 ans) et est mis en place pour un durée de 3 ans.

Les enjeux :

  • d'une part de chercher un meilleur équilibre entre le temps scolaire, le temps périscolaire (juste avant et juste après l'école, le temps du midi et le mercredi après midi) et le temps extrascolaire (soirées, week-end, vacances scolaires).
  • d'autre part d'agir de façon cohérente au niveau des financements.

La nature des activités :

  • Le développement de l'inventivité et de la curiosité.
  • L'apprentissage de la vie collective.
  • l'amélioration des résultats scolaires.
  • Le développement de la communication, notamment avec les nouvelles technologies de l'information.
  • la sensibilisation aux pratiques artistiques et culturelles et développer la créativité.

Pour développer ces activités, le CEL souhaite impliquer le public et associer les familles aux projets. C'est aussi en s'appuyant sur des intervenants qualifiés qu'il souhaite mener à bien les projets. Les projets sont validés par un groupe de pilotage qui est sous la responsabilité du préfet et de l'inspecteur d'académie. Ce groupe de pilotage assure aussi le financement.

 

Le Contrat Temps Libre (CTL) :

L'objectif du CTL :

Organiser le temps libre de l'enfant. Il est destiné à aider les communes et communautés de communes à développer une politique cohérente en faveur de l'enfance. Leurs partenaires sont la caisse d'allocation familiale et le ministère de la jeunesse et des sports. Il s'adresse aux enfants âgés de 6 à 16 ans et est signé pour une durée de 3 ans.

Les enjeux :

  • d'une part éducatif, les loisirs favorisent l'épanouissement des enfants.
  • d'autre part social, les temps libres contribuent à l'insertion des enfants et des jeunes dans la société.

Les étapes du CTL :

  • La première est le diagnostic local. Il recense tout ce qui est réalisé en matière d'enfance sur le territoire et toutes les attentes des enfants et des familles.
  • La seconde étape consiste en l'élaboration d'un schéma de développement réalisé en partenariat avec les acteurs concernés par le temps libres des enfants. Ce schéma permet de planifier la création de nouveaux services de loisirs collectifs et de définir les objectifs.
  • La troisième étape est la mise en place du CTL.
  • Le quatrième est le bilan annuel et l'évaluation. Cette étape permettra de reconduire l'action ou non.

 

Le Contrat Enfance :

L'objectif :

Développer l'offre et améliorer l'existant. Il est tourné vers un public petite enfance (moins de 6 ans). Le contrat enfance soutient les communes dans leur effort de développement des structures d'accueil. Ce contrat passé entre la caisse d'allocation familiale et les communes (ou communautés de communes) est signé pour une durée de 3 à 5 ans.

Les enjeux :

  • Améliorer l'éveil et la socialisation des enfants, la prévention de l'exclusion, la conciliation, pour les parents, entre vie familiale et professionnelle.
  • Favoriser le développement local par la création d'emplois et la mise en place d'outils d'animation.

Les étapes :

  • la première est l'analyse des besoins et de ce qui a déjà été réalisé.
  • La seconde est la définition du programme avec les partenaires locaux.
  • La troisième est l'évaluation du coût et définition du taux de participation de la CAF.

 

Ville Vie Vacances (VVV) :

Dispositif mis en place en 1995 qui fait suite aux Opérations Prévention Eté lancées en 1982. D'abord centré sur l'été, il est maintenant étendu à toutes les vacances scolaires, les week-ends et soirées.

L'objectif :
L'objectif initial de prévenir la délinquance est maintenant complété par une volonté d'insérer les jeunes les plus en difficultés. Pour cela le dispositif permet aux préadolescents et adolescents d'accéder aux activités culturelles, sportives ou de loisirs, tout en les faisant bénéficier d'une prise en charge éducative pendant les vacances.
Les enjeux :
  • Prévenir la délinquance
  • Développer de nouvelles activités éducatives
  • Développer le travail partenarial
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
         
       
[Design by : Speedy Diz]